Rebondir après un échec entrepreneurial

L’association SECOND SOUFFLE, au travers de sa charte, s’est fixée pour mission de combattre la marginalisation (pour ne pas dire la discrimination) des chefs d’entreprises de TPE / PME qui ont subi un échec entrepreneurial, en mettant à profit leur propre expérience pour rebondir sur une nouvelle activité ou un emploi salarié. En signant la « Charte éthique et solidaire SECOND SOUFFLE », les entreprises et organismes financiers favorisent le retour à la création ou à l’emploi du chef d’entreprise. Cette charte encourage l’initiative individuelle et participe à la réhabilitation sociétale de l’homme qui a osé entreprendre. Qui mieux qu’un entrepreneur pour RE-entreprendre !

Nom de la structure

SecondSouffle.org

Prix reçu

Association Reconnue d'Intérêt Général par le Ministère des Finances depuis le 11 juillet 2016.

Lois et règlements

Non

Quels partenaires

Portail du rebond

Nombre de bénévoles affectés

3

En quoi pensez-vous que votre initiative est innovante ?

A ce jour, il existe de nombreuses initiatives en faveur de la création, du développement et de la transmission d’entreprises. En revanche, après un échec entrepreneurial rien n’est prévu pour accompagner l’entrepreneur dans sa démarche de réinsertion professionnelle.

Quel est le principal atout de votre initiative?

Des entrepreneurs au service des entrepreneurs en difficulté.

Quel est votre objectif à 3 ans ?

Multiplier les partenariats avec des entreprises impliquées dans une démarche RSE (TPE / PME / ETI pricipalement)

Cible : 100 entreprises partenaires à fin 2016 et 300 à fin 2018.

Actuellement : 55 entreprises sont partenaires. 

Profil des bénéficiaires

DemandeursMoins12Mois,DemandeursPlus12Mois,Femmes,PersonnesHandicap,Jeunes,Seniors,MereCelibataire,QuartiersPrioritaires,Immigres,DecrocheursScolaires,JeuneDiplomesBac

Nombre de bénéficiaires par an

100

Quelle(s) difficulté(s) rencontrez-vous aujourd'hui ?

La difficulté de faire adhérer à notre action des entreprises partenaires, malgré une dimension RSE très forte !

En deuxième lieu, la difficulté de trouver auprès de nos partenaires des offres d'emploi à mettre à disposition de nos membres (lien de causalité avec le 1er point).