Témoigniac Eric de la Paillonne - 30.06.2015

 

  1. Quelle est votre activité professionnelle aujourd’hui ?

  Je travaille dans  l’association HUBSTART Paris Région dont le but est de faire la promotion du territoire à fort potentiel du grand Roissy / Le Bourget. C’est un territoire de projets, autour de l’aéroport Charles de Gaulle, du Bourget et du Parc des Expositions, 1er pôle économique de la Région Île-de-France. Nous jouons le rôle de « guichet unique » et de facilitateur auprès des acteurs du territoire, avec une volonté de vendre celui-ci aux entreprises étrangères et de trouver des entreprises qui proposent des emplois pour les populations environnants les deux plateformes aéroportuaires de Roissy et du Bourget.

Je m’occupe également d’une pépinière d’entreprises généraliste mais avec un focus sur le tourisme d’affaires et l’événementiel, deux secteurs à fort potentiel sur le territoire mais qui peinent à recruter pour diverses raisons : mauvaises dessertes, difficulté d’obtenir le badge délivré par le ministère de l’Intérieur, savoir-être des candidats... Nous travaillons en étroite collaboration avec le GIP Emploi, afin  de développer une approche transversale de ces questions.

   Auparavant, j’ai été responsable d’un centre de ressources pour la promotion du territoire et ai passé 13 ans dans différentes fonctions au PMU, après une formation d’ingénieur.

   Ce qui me plait le plus ?

La diversité du travail ! Être à l’intersection entre les secteurs publics et privés et. J’essaye de créer des liens et de mettre de la cohérence entre les acteurs.

   Mes principales difficultés ?

Mettre en réseau des acteurs qui ont des réalités et des niveaux de compréhension différents (notamment les acteurs publics qui n’ont pas la même notion du temps que dans le privé). Autre difficulté, administrative celle-là : notre boite postale est dans le 95, mais nous sommes fiscalement redevables dans le 93 ! Etre à l’intersection de 3 départements (77, 93, 95) complexifie le travail.

 

 

2.  GNIAC et vous…racontez-nous votre histoire ?

  Je suis entré à GNIAC car c’est une bouteille d’oxygène  liée à la grande richesse des acteurs, ouverts d’esprit, sans langue de bois et qui adhèrent à titre personnel. On a besoin de sortir de notre quotidien, de partager nos problématiques communes (notamment le travail dans des zones compliquées). Je peux apporter mes expériences du développement économique territorial et GNIAC peut m’aider dans mes interrogations.

 

 

3.  Des idées, conseils, engagements, motivations à partager ?

  Les principaux freins à l’innovation sont culturels et systémiques. De nouveaux modèles économiques sont à inventer, notamment via l’alliance entre l’ESS, l’économie collaborative et le numérique. Nous sommes arrivés au bout d’un cycle, et GNIAC devrait renforcer son rôle de lobbyiste !

 

 

Mots clés : Eric de la Paillonne / Hubstart Roissy / développement économique territorial / http://www.hubstart-paris.com/

Eric DE LA PAILLONE