Témoigniac Samuel CHARDON - 24.06.2015

chardon

 Samuel dirige la plateforme www.siliconvelay.com regroupant aujourd’hui une trentaine d’acteurs économiques de la Haute-Loire. L’objectif de la marque SiliconVelay est de promouvoir l’esprit d’entreprise du territoire.

 

 

  1. Quelle est votre activité professionnelle aujourd’hui ?

  Je dirige la plateforme www.siliconvelay.com regroupant aujourd’hui une trentaine d’acteurs économiques de la Haute-Loire.

L’objectif de la marque SiliconVelay est de promouvoir l’esprit d’entreprise du territoire, le Grand Velay, au travers de l’activité des adhérents.

SiliconVelay agit ainsi comme un média, celui des entrepreneurs.

SiliconVelay, c’est une offre à trois services pour 9,99 €/mois comprenant :

-          L’utilisation de l’image et du logo SiliconVelay ;

-          Un mini-site de présentation sur www.siliconvelay.com ;

-          Un lien régulé vers les réseaux sociaux.

Les gènes de SiliconVelay sont doubles : l’esprit d’entreprise et l’attachement au territoire.

   Le développement continu du nombre d’adhérents créera les conditions nécessaires pour une coopération avec les acteurs institutionnels.

A l’instar de GNIAC, nous organisons régulièrement des rencontres entre adhérents, les SiliconSessions. Ces rencontres permettent des pitchs de nouveaux adhérents, des présentations approfondies d’un membre, des échanges mais également des ventes d’expertises.

La richesse du réseau réside dans la diversité des secteurs d’activité représentés : artisanat, associations, conseil aux entreprises, éducation, informatique, média, plasturgie, restauration, tourisme, transport, …

  Auparavant responsable de la production du pôle études et sondages chez Teleperformance,  je me suis dirigé vers le consulting en organisation d’entreprise auprès de TPE/PME sur les bases de la norme ISO 9001 et la méthodologie Six Sigma.

SiliconVelay opère ainsi comme une évolution naturelle entre le management en entreprise et le management territorial par les entreprises.

  Ce qui me plait le plus ?

La valorisation des territoires (socle du vivre-ensemble) au travers de la démarche entrepreneuriale (un des socles de la vie de la Cité).

  Mes principales difficultés ?

L’émergence d’une marque au fort potentiel de notoriété et issue d’une initiative privée crée a priori une méfiance de la part de l’environnement institutionnel. Nous leur disons que notre démarche – d’intérêt général – est complémentaire et qu’elle peut déboucher sur des partenariats publics/privés. De par leur engagement, les entreprises adhérentes affirment une volonté de se prendre en main et d’agir collectivement.

 

 

2.  GNIAC et vous…racontez-nous votre histoire ?

  Je suis entré à GNIAC via BBZ et Thierry. J’y apprécie particulièrement la mise en lien directe entre membres pour élaborer des solutions communes. Je pense qu’à l’avenir, les réseaux locaux sont à développer, pour plus de proximité entre gniaqueurs.

D’ailleurs, pourquoi pas un jour offrir une visibilité de GNIAC via SiliconVelay ?

 

 

3.  Des idées, conseils, engagements, motivations à partager ?

  Le principal frein à l’innovation sociale, c’est la résistance de « l’ancien modèle » face au « nouveau », fondé sur plus de social et de durabilité. Seule une masse critique suffisante et engagée du « nouveau modèle » permettra de déclencher un basculement progressif de l’un vers l’autre.  C’est l’expérimentation grandeur nature que nous opérons en local avec SiliconVelay. A mon sens, la mise en œuvre doit permettre d’inclure tous les acteurs, quels qu’ils soient, pour mieux entrainer, travailler ensemble et donc sans être dans une démarche exclusive.

 

 

Mots clés : Samuel Chardon / Silicon Velay / valorisation des territoires / entreprises / http://www.siliconvelay.com/

 

Avatar 1452086188
Samuel CHARDON
1 initiative(s)